Ajax loader
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez les cookies.
Publicité
La photographie publicitaire est au service d'une marque, au sens large, qu'il faut vendre. Ainsi, outre l'aspect purement documentaire qui présente le produit - le terme américain packshot est d'usage courant pour désigner de telles photos - le photographe publicitaire répond souvent à la demande d'un directeur artistique et réalise une image qui valorise le produit.
Elle est utilisée dés les années 1880 dans la presse, dans les catalogues de vente par correspondance. Au tournant du XXème siècle, l'impact de l'image dépasse celui du texte descriptif tandis que la réclame devient publicité. Dans les années 1920, son essor est fulgurant. Sa circulation à l'échelle mondiale entraîne le développement de nombreux studios (tels Deberny-Peignot).L'atmosphère créée autour de la marchandise scénarise les qualités du produit.
Après la seconde guerre mondiale, la reconstruction de l'économie conduit à une période de consumérisme accru durant laquelle le besoin de photographies publicitaires s'accélère.
Pour des raisons souvent économiques, des photographes prennent des commandes qui les conduisent quelquefois à fabriquer des photographies dont les qualités plastiques et d'innovation surpassent les besoins répertoriés (René Jacques n'en est qu'un exemple).
Les secteurs de la photographie publicitaire et artistique se répondent.
D'autant que certains photographes travaillent pour la publicité en utilisant des codes voisins de ceux des photographies destinées aux collections de musées. On le constate de nos jours avec les photographies de Jean Larivière, de Guy Bourdin et bien d'autres.