Ajax loader
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez les cookies.
Calotype
(procédé)
Introduits par William Henry Fox Talbot en 1840 les procédés sur papier se déclinent en négatif (obtenu à la prise de vue) et positif (après tirage du négatif).
Le calotype (du grec kalos, beau et typos, impression), se fabrique en baignant le papier photographique dans une solution saline avant de le sensibiliser à l'aide de sels d'argent, fixant ainsi chimiquement les grains d'argent dans les fibres du papier.
Après exposition et traitement (développement de l'image latente dans un bain de gallo-nitrate d'argent, fixage dans une solution d'hyposulfite de soude, lavage et séchage) il suffit de mettre en contact le négatif avec un papier sensibilisé dans un châssis-presse et d'exposer l'ensemble à la lumière pour obtenir un positif.
Ce sont les matrices permettant d'obtenir les premiers multiples photographiques.