Ajax loader
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez les cookies.
Edward STEICHEN
(1879-1973)
Né au Luxembourg et immigré au Etats-Unis dès son plus jeune âge, Edward Steichen manifeste rapidement des dons artistiques. Il s'oriente naturellement vers l'apprentissage des techniques de la lithographie et de la photographie.
Initialement reconnu comme pictorialiste, à partir de 1902, il collabore activement avec Alfred Stieglitz pour l'édification de Photo-Secession, de la galerie 291 et de la revue Camera Work. Steichen embrasse volontiers tous les thèmes et techniques de la photographie.
La première guerre mondiale marque un tournant lorsqu'il intègre le service photographique de l'armée de l'air américaine basé en France. Autre usage, autre technique, Steichen adopte une nouvelle vision photographique, plus précise.
La photographie appliquée marque le deuxième temps de sa créativité. Portraits de célébrités, photographie de mode et publicitaire le conduisent à assurer la direction visuelle des magazines Vogue et Vanity Fair à partir de 1923.
Le troisième temps de sa carrière lui ouvre les portes du Moma dont il devient directeur du département photographique en 1947. Sous son égide, 503 photographies de nombreux reporters de tous pays sont exposées sous le titre The Family of Man à partir de 1955. L'ambition humaniste du projet, servie par une mise en page audacieuse, fait de cette exposition itinérante un succès planétaire. Elle est présentée dans trente-sept pays et sur six continents et visitée par près de dix millions de spectateurs.
Au-delà de sa production personnelle remarquable, Edward Steichen reste comme un inlassable promoteur de la photographie au 20ème siècle.