Ajax loader
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez les cookies.
Julien GERARDIN
(1860-1924)
Ce notaire nancéien commence à pratiquer la photographie en janvier 1899, date à laquelle il est admis au sein de la société lorraine de photographie, une association de photographes amateurs qui compte 540 membres vers 1900. Il présente ses premiers autochromes au cours d'une séance de projection en mai 1908.
Julien Gérardin reflète dans ses sujets, dont la visée documentaire s'efface souvent devant un point de vue esthétique, la sensibilité de l'Art nouveau, et plus particulièrement du mouvement de l'Ecole de Nancy.
Une grande partie de sa production photographique s'articule autour de la rencontre de la femme et de la nature, à l'image de la sensibilité de l'époque. Cependant, ses sujets restent diversifiés, allant du paysage urbain ou campagnard de la région Lorraine au nu en passant par le portrait ou des scènes composées.